Alexandra PETIT

EDUCATeur CANIN ET COMPORTEMENTALISTE



Un chien éduqué est un chien heureux et un propriétaire aussi.

Imaginez pouvoir aller partout avec votre chien en toute sécurité, recevoir des amis en toute sérénité et développer un rapport privilégié de compréhension et d’obéissance avec votre compagnon. C’est possible !

L’éducation, c’est ce que l’on appelait « dressage » mais sans les notions de contraintes physiques, de dominance ou de violence qui s’avèrent totalement inutiles voire néfastes.
Les chiens forment des liens sociaux très forts avec leurs humains, plus qu’avec leur maman chien et aussi fort que ceux d’un enfant avec sa mère et accordent leur préférence à la personne qui partage des activités avec lui plutôt qu’à celle qui se contente de le nourrir.
Il a besoin de connaitre les limites de ce qui est autorisé et adore faire plaisir à son "humain de compagnie".
Eduquer son chien est un acte d’amour et de respect.


Une des méthodes utilisées est le clicker training :
Mise au point par Karen Prior dans les années 1970 c’est une méthode ludique basée sur la récompense qui a été testée sur les dauphins, les chevaux, les perroquets et même sur des enfants souffrant d’autisme.
On commence par conditionner le chien :
un click, au bon moment, entraine une récompense (croquette, biscuit)
Puis, on demande au chien de proposer une action, il réfléchit, car oui, le chien a un cerveau et peut le faire fonctionner de façon étonnante, quand la proposition correspond au comportement attendu, on click et on récompense.
On renforce ce comportement avant d’y mettre un mot (assis, couché….)
C’est ce qu’on appelle le « renforcement positif ».

Le clicker éveille la curiosité du chien qui va prendre de plus en plus d’initiatives, les séances d’exercice deviennent des séances de jeux auxquelles le chien prend beaucoup de plaisir.
Ce que l’on peut apprendre au chien avec cette méthode est illimité : ouvre un tiroir, donne un mouchoir, fais le mort….et c’est tellement drôle…
Le Clicker n'est pas obligatoire, il peut être remplacé par un simple mot comme le "OUI". 
Résultats visibles dès la prémière séance. 




Comment choisir votre éducateur canin,
et surtout, comment trouver le plus adapté à vos besoins ?

Comme tous les métiers en vogue, il y a de plus en plus d’éducateurs, offrant des services de plus en plus variés sans qu’ils soient forcément qualifiés.
Sachez qu’un éducateur doit posséder, a minima, un certificat de capacité.
Ce certificat s’obtient après 1 journée et demie de formation, ce n’est donc pas un gage de sérieux.

Un bon éducateur poursuit sa formation au fil des années, il se renseigne sur les nouvelles méthodologies et outils. Il est largement reconnu aujourd’hui que les meilleurs résultats sont obtenus en pratiquant des méthodes positives, pas de collier étrangleur, pas de soumission, pas de punition car ces méthodes tendent à créer des chiens agressifs et peureux.

Vérifiez tout d’abord les diplômes d’un éducateur, demandez lui depuis combien de temps il exerce ce métier et réclamez des références.


Pour démarrer l’éducation de votre chien, un éducateur sérieux vous proposera un bilan d’évaluation suivi d’un nombre de séances limité.
Celui qui propose un forfait de 10 séances démontre que l’éducateur est soit très intéressé par l’aspect financier soit qu'il manque d’efficacité.
Attention par ailleurs aux tarifs trop attractifs, la qualité à un prix.

Comportementaliste

Attention, au terme « comportementaliste », qui nécessite une formation complémentaire axée sur la psychologie canine.
Un mauvais comportementaliste risque d’empirer le problème, il en résulte souvent un abandon ou pire, l’euthanasie du chien.
Le comportementaliste doit travailler en binôme avec le vétérinaire.


Questions / Réponses :

Vais-je devoir utiliser le cliker à vie ?
Non. Mais on utilisera le clicker pour l’apprentissage d’un nouveau comportement, une fois celui-ci acquis, on retirera le clicker.

Vais-je devoir récompenser mon chien chaque fois qu’il obéit ?
Non. Toutefois, si l’on enlève la récompense trop tôt, le chien ne répondra plus à l’ordre et l’on arrivera à l’extinction. Il faudra alors tout recommencer. On commencera par récompenser l’action une fois sur 2, une fois sur 3 puis de façon aléatoire.

Combien de séances faut-il pour éduquer mon chien ?
Tout dépend du chien et de vous ! Si entre deux cours vous ne travaillez pas du tout votre chien, cela sera plus long.

Mon chien va grossir avec toutes ces récompenses ?
Non. En prévision d’un cours, nous demandons au maitre de diminuer la ration du chien, de plus, nous travaillons avec des récompenses peu caloriques. Le but du cours n’étant pas de goinfrer le chien.

Y a-t-il une limite d’âge ?
Non. On peut commencer à tous les âges, tant que le chien ne présente pas de problèmes physiologiques.

Pourquoi des cours d’1H30 ?
Le but est que VOUS appreniez à travailler votre chien. Je prends donc le temps de répondre à vos questions que ce soit sur l’éducation, l’alimentation, les laisses, colliers, paniers… et je vous explique les méthodes d’éducation afin que vous puissiez continuer à apprendre de nouveau tours à votre chien et que vous renforciez votre complicité.