Un chien éduqué est un chien heureux et un propriétaire aussi.

Imaginez pouvoir aller partout avec votre chien en toute sécurité, recevoir des amis en toute sérénité et développer un rapport privilégié de compréhension et d’obéissance avec votre compagnon. C’est possible ! L’éducation, c’est ce que l’on appelait autrefois « dressage » mais sans méthodes coercitives, sans notion de dominance et dans le respect des besoins éthologiques du chien. La violence s’avère totalement inutile, voire néfaste pour l’équilibre émotionnel du chien. Les chiens forment des liens sociaux très forts avec leurs humains, plus qu’avec leur maman chien et aussi fort que ceux d’un enfant avec sa mère. Il a besoin de connaitre les limites de ce qui est autorisé et adore faire plaisir à son “humain de compagnie”. Eduquer son chien est un acte d’amour et de respect.

Une des méthodes utilisées est le renforcement positif

La méthode du R+/P- : c’est-à-dire :

– Renforcement positif : j’ajoute quelque chose d’agréable

– Punition négative : j’enlève quelque chose d’agréable.

Un exemple concrêt de R+ : mon chien marche tranquillement à côté de moi, je récompense ! La marche à mes côtés est rentable pour mon chien, c’est un renforcement. J’encourage la marche au pied.
Un exemple de P- : mon chien tire en laisse, je m’arrête. Le chien perd le plaisir d’avancer. Je décourage l’envie de tirer.
Il en est de même pour tout les comportements de votre chien. Un comportement qui est renforcé par du plaisir va être produit.

Cette méthode s’oppose au R-/P+ qui consiste à ajouter une punition physique anxiogène pour le chien et qui de plus ne lui apprend rien.
Exemple : mon chien tire en laisse, je donne un coup sec sur la laisse, le chien continuera de tirer et de plus perdra le goût des promenades.

Comment choisir votre éducateur canin, et surtout, comment trouver le plus adapté à vos besoins ?

Comme tous les métiers en vogue, il y a de plus en plus d’éducateurs, offrant des services de plus en plus variés sans qu’ils soient forcément qualifiés. Sachez qu’un éducateur doit posséder, a minima, un certificat de capacité. Ce certificat s’obtient après 1 journée et demie de formation, ce n’est donc pas un gage de sérieux. Un bon éducateur poursuit sa formation au fil des années, il se renseigne sur les nouvelles méthodologies et outils. Il est largement reconnu aujourd’hui que les meilleurs résultats sont obtenus en pratiquant des méthodes positives, pas de collier étrangleur, pas de soumission, pas de punition car ces méthodes tendent à créer des chiens agressifs et peureux. Vérifiez tout d’abord les diplômes d’un éducateur, demandez lui depuis combien de temps il exerce ce métier et réclamez des références. Pour démarrer l’éducation de votre chien, un éducateur sérieux vous proposera un bilan d’évaluation suivi d’un nombre de séances limité. Celui qui propose un forfait de 10 séances démontre que l’éducateur est soit très intéressé par l’aspect financier soit qu’il manque d’efficacité. Attention par ailleurs aux tarifs trop attractifs, la qualité à un prix.

Comportementaliste

Attention, au terme «comportementaliste», qui nécessite une formation complémentaire axée sur la psychologie canine. Un mauvais comportementaliste risque d’empirer le problème, il en résulte souvent un abandon ou pire, l’euthanasie du chien. Le comportementaliste doit travailler en binôme avec le vétérinaire.

Questions / Réponses :

Vais-je devoir récompenser mon chien chaque fois qu’il obéit ?

Non. Toutefois, si l’on enlève la récompense trop tôt, le chien ne répondra plus à l’ordre et l’on arrivera à l’extinction. Il faudra alors tout recommencer. On commencera par récompenser l’action une fois sur 2, une fois sur 3 puis de façon aléatoire.

Combien de séances faut-il pour éduquer mon chien ?

Pour les problèmes de comportement, souvent un seul cours est suffisant. Pour une éducation comprenant les ordres de base : le rappel assis, couché, ta place, attends, tu laisses, la marche au pied, on compte trois séances. Cependant tout dépend du chien et de vous ! Si entre deux cours vous ne travaillez pas, cela sera plus long. Enseigner à son chien prend deux à trois minutes, deux à trois fois par jour.

Y a-t-il une limite d’âge ?

Non. On peut commencer à tous les âges, tant que le chien ne présente pas de problèmes physiologiques.

Mon chien va-t-il grossir avec toutes ces récompenses ?

Non. En prévision d’un cours, je demande  de diminuer la ration du chien, de plus, je travaille avec des récompenses de petite taille. Le but du cours n’étant pas de goinfrer le chien, mais qu’il veuille en obtenir davantage.

Pourquoi des cours d’1H30 ?

Le but est que VOUS appreniez à travailler votre chien. Je prends donc le temps de répondre à vos questions que ce soit sur l’éducation, l’alimentation, jouets, harnais, paniers… et je vous explique les méthodes d’éducation afin que vous puissiez continuer à apprendre de nouveau tours à votre chien et que vous renforciez votre complicité tout au long de sa vie.

Cours à votre domicile
Lundi au Dimanche

"Celui qui croît qu'un professionnel coûte cher, n'a aucune idée de ce que peut lui coûter un incompétent."